FAQ advice ask authentic-product p r o d u i t s a u t h e n t i q u e s billing birthday book carrier cart cb chevron-bottom clock.svg chevron-left chevron-right chevron-top chrono clock close contest discount email expertise-sd facebook fax gift google-plus instagram key laboratory lazy-mini-cart-row lazy-mini-product-content lazy-product-image letter loader-enprive loader-sanareva loader-santediscount logo-en_gb-mobile logo-en_gb logo-enprive_sd_fr_fr-mobile logo-enprive_sd_fr_fr logo-es_es-mobile logo-es_es logo-fr-mobile logo-fr logo-it_it-mobile logo-it_it logo-pt_pt-mobile logo-pt_pt logo-ru_ru-mobile logo-ru_ru logo-sanareva logo-santediscount logo-santediscount_fr_be-mobile logo-santediscount_fr_be mark menu mini-price minus new-en_gb new-enprive_sd_fr_fr new-es_es new-fr new-it_it new-pt_pt new-ru_ru package packet payment phone picto-cartes-fidelite pinterest plus post promotion-product-percent / promotion-ticket purchase-order referrer-10-euros referrer review sav savings search security selection-automne selection-changement-dheure selection-ete selection-fetes selection-hiver selection-idees-cadeaux selection-luxe selection-minceur selection-minis-prix selection-noel selection-printemps selection-rentree selection-saint-valentin send-mail share shipping_method sign-check sign-minus sign-plus star-half star tampon-cartes-fidelite ticket truck twitter user validation vkontakte wincup www

Masque de protection respiratoire covid 19 : tout savoir

Depuis le 20 juillet, et en complément des gestes barrières (lavage fréquent des mains avec du savon pour les mains et de l’eau ou du gel hydroalcoolique, distanciation physique…) toute personne de plus de 11 ans doit porter un masque grand public ou un masque chirurgical dans les lieux publics clos. Depuis et en raison de l’augmentation de nouveaux cas de coronavirus, d’autres mesures ont été prises comme le port du masque obligatoire dans de nombreuses villes et l’obligation, à partir du 1er septembre, du port du masque dans les entreprises. Toutes ces mesures ont été mises en place afin d'éviter le rebond épidémique dont on connaît les conséquences.
Pourquoi porter le masque ? On sait que la transmission de la Covid-19 se fait notamment par les micro-gouttelettes que l’on projette dans l’air en respirant, en parlant, en éternuant ou en toussant. De plus, 239 scientifiques issus de 32 pays ont signé une lettre le 6 juillet à l’OMS dans laquelle ils ont fait part de leurs observations sur la fréquence des contaminations et des clusters en milieu clos, particulièrement en cas de brassage d’air, et même en l’absence de projection directe. Ainsi le masque est nécessaire pour protéger les autres car nous pouvons être aussi porteur sans présenter de symptômes. Il permet de limiter la propagation du virus et peut aussi être utilisé pour éviter d’être contaminé pas d’autres virus comme celui de la grippe.
Alors quels sont les différents types de masques ? Quelles réglementations et normes existent pour les masques ? Qu’est ce qu ‘un cas contact ? Je vous explique tout.

Masque coronavirus

On connaît donc l’importance de porter un masque de protection respiratoire ou masque anti-virus. Le port du masque doit être accompagné des gestes barrières que je vous rappelle :

  • se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou avec du gel hydroalcoolique,
  • tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,
  • utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter,
  • saluer sans se serrer la main, et éviter les embrassades.

Masques chirurgicaux

Les masques chirurgicaux sont utilisés pour éviter la projection de sécrétions des voies aériennes supérieures ou de salive pouvant contenir des agents infectieux lors de l'expiration du porteur. Le masque chirurgical permet ainsi de prévenir la contamination de l'entourage du porteur.

Masque FFP2

Le masque de type FFP2 protège le porteur contre les risques de transmission d’agents infectieux par voie aérienne et par gouttelettes. Le masque FFP2 est fabriqué avec un dispositif de filtration et une pièce faciale.
Le port du masque FFP2 est surtout conseillé pour les professionnels de santé au contact des malades (quand la distanciation sociale d’au moins 1 mètre ne peut pas être respectée)

Masque tissu

Les masques en tissu, également appelés “masque grand public”, sont conçus pour prévenir la projection de gouttelettes potentiellement contaminées par un virus comme celui responsable de la Covid-19. Les masques tissus sont le plus souvent lavables et donc réutilisables. Leur capacité de filtration varie de 70% à 90% pour des particules d’une taille égale ou supérieure à 3 microns. Les masques en tissus répondant aux exigences AFNOR comportent la mention : ““masque barrière AFNOR Spec S76-001:2020”.

Conseils pour le port du masque

Qu’on se le dise, porter un masque n’est pas une partie de plaisir alors voici quelques conseils pour vous aider à le supporter car il fait désormais partie de notre vie courante et sans doute pour un long moment encore :

  • pour les masques en tissu, choisissez une couleur claire car le noir attire la chaleur !
  • préférez un masque en coton plutôt qu’un masque en tissu synthétique : le coton facilite la respiration.
  • ne mettez pas votre masque en position d’attente sur le menton (votre cou peut être contaminé par des gouttelettes) : une fois en place ne le touchez plus.
  • préférez une respiration par le nez plutôt que la bouche. Évitez les efforts physiques trop important.
  • avant et après l’utilisation de votre masque, lavez-vous soigneusement les mains.
  • hydrater bien votre peau avec une crème hydratante afin d’éviter les petits boutons qui apparaissent avec le port du masque.
  • faites régulièrement des pauses .
  • si votre masque est mouillé ou souillé, changez-le. Sinon, respectez bien la durée d’utilisation de votre masque.
  • buvez beaucoup d’eau.

Aussi, les porteurs de lunettes, comme moi, ont tous fait l’expérience de la présence de buée ! Je vous conseille alors de coincer votre masque sous vos lunettes.

Masque AFNOR et réglementation des masques

Normes des masques chirurgicaux

La réglementation des masques chirurgicaux est la suivante :

  • masque chirurgical stérile : nommé CE avec le numéro d'organisme notifié. Il nécessite donc un organisme certifié.
  • masque chirurgical non stérile : auto-certification. Nommé CE sans numéro d’organisme notifié.

De plus, la norme EN14683 répond à des exigences :
  • de fabrication
  • de conception
  • de performance
  • de méthodes d’essais

Normes des masques en tissu

Un masque en tissu, ou masque barrière, peut être conforme à des spécifications en cours comme les exigences AFNOR ( Association Française de Normalisation) spécifiées comme cela sur le masque : “masque barrière AFNOR Spec S76-001:2020” (exigences minimales, méthode d’essai, confection et usage). Sinon il comporte au mieux le sigle CE.
Aussi les masques en tissu doivent :

  • avoir une capacité de filtration d’au moins 70% pour des particules de 3 microns émises par le porteur du masque
  • garantir une respirabilité d'au moins 4 heures
  • être réglable (bouche, nez et menton)
  • un masque en tissu ne doit pas avoir de couture verticale au niveau de la bouche et du nez
  • le lavage du masque se fait avec un cycle de lavage de minimum 30min à 60°C, suivi d’un séchage mécanique et d’un repassage à 120/130°C

Définition cas contact coronavirus et importance de porter un masque de protection

Qu’elle est la définition d’un cas contact ? Il est important de connaître la définition d’un cas contact afin de se faire tester au plus vite, d’éviter de contaminer d’autres personnes et ainsi empêcher la transmission d’un virus comme celui du Sars-Cov-2, responsable de la Covid-19.
Vous êtes considérés comme cas contact si vous avez été en contact avec la personne en l’absence de mesures de protection efficaces pendant toute la durée du contact :

  • hygiaphone ou autre séparation physique (vitre)
  • masque chirurgical ou FFP2 porté par le cas ou le contact
  • masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR ou équivalent porté par le cas et le contact.

Vous êtes considéré comme contact à risque si :
  • vous avez partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable ;
  • vous avez eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes-contacts à risque ;
  • vous avez prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins ;
  • vous avez partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel …) pendant au moins 15 minutes avec un cas ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement ;
  • vous êtes élève ou enseignant de la même classe scolaire (maternelle, primaire, secondaire, groupe de travaux dirigés à l’université).

Sur le même thème :

Par
Nous utilisons des cookies afin de fournir les services proposés sur notre site, vous proposer des offres adaptées ainsi que des options de partage social. En cliquant sur « J’accepte », vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer votre choix, cliquez ici.
Besoin d'aide